• 152 Carlton Street Unit 201,Toronto, ON, M4Y2J9
  • 647-479-9611, 1-844-900-CCMF (2263)
  • info@equalitycanada.com
Français
Donate Today

L’Association canadienne pour l’égalité (l’ACE)

Télécharger la brochure pour l’Association canadienne pour l’égalité (l’ACE)

www.egalitecanada.com

info@egalitecanada.com | www.egalitecanada.com
@equalitycanada (français et anglais)

L’Association canadienne pour l’égalité est un organisme de bienfaisance enregistré agréé à vocation éducative, qui soutient tous les efforts pour atteindre l’égalité entre les sexes. Nous mettons l’accent sur le statut, la santé et le bien-être des garçons, des hommes et des pères, pour lesquels l’attention, l’investissement et le soutien des programmes éducatifs et sociaux sont considérablement négligés. Nous avons à coeur les droits de la personne et nous sommes d’avis que tout le monde y gagne lorsqu’une personne reçoit le soutien dont elle a besoin. Notre approche envers l’égalité entre les sexes doit être inclusive, diversifiée et constructive et elle doit reposer sur des faits et des données probantes.

Numéro d’enregistrement à titre d’organisme de bienfaisance: 841583719RR0001

Pour nous joindre

Centre canadien pour hommes et familles

TORONTO
201 – 2 Homewood Ave., Toronto, ON, M4Y 2J9
647-479-9611

OTTAWA
302 – 292 Montreal Rd., Ottawa, ON, K1L 6B7
613-518-1065
Numéro sans frais : 1-844-900-2263

Trouvez votre succursale locale

ACE est en croissance; de nouvelles succursales voient le jour partout dans le pays. Chaque succursale est l’hôte de présentations régulières, prend part aux politiques publiques et aux activités de sensibilisation régionales, mène des travaux de diffusion sur les campus universitaires et dans les collèges et se fait un devoir de fournir des services qui répondent aux besoins des hommes et des familles dans les collectivités. Prenez contact avec votre succursale par l’entremise de notre site Web.

Quels sont les problèmes touchant les hommes?

La santé et le bien-être des hommes
La santé des hommes est en crise. Huit millions d’hommes souffrent d’embonpoint ou d’obésité. Les hommes sont deux fois plus susceptibles de consommer des drogues illicites et d’avoir de graves problèmes d’alcoolisme. Ils représentent plus des trois quarts de la population des abris d’urgence et ils comptent pour 92% des décès au travail. Le bien-être des hommes devrait être une priorité.

L’absence du père
Nos collectivités souffrent d’une épidémie de pères absents. Il y a 150 000 familles monoparentales au Canada. Souvent, les enfants dont le père est absent sont privés d’un modèle masculin stable. Des recherches étendues ont démontré chez les enfants de nombreuses répercussions psychologiques et sociales négatives liées à l’absence du père, incluant des niveaux plus élevés de toxicomanie, de grossesses à l’adolescence et d’emprisonnements.

L’éducation des garçons
Les garçons réussissent moins bien en classe, ils montrent des taux plus élevés de problèmes de comportement et ils sont plus susceptibles d’abandonner l’école. Les inscriptions à l’université continuent de diminuer chez les hommes. Soulignons par ailleurs que notre système d’éducation souffre d’un manque de modèles masculins. Les hommes comptent pour à peine 3% des éducateurs de la petite enfance. Nous devons réapprendre aux garçons à accorder de l’importance à l’éducation.

La violence faite aux hommes
Aucun abri pour victime de violence conjugale n’accepte les pères qui veulent mettre leurs enfants à l’abri d’une mère violente. Les hommes subissent 75% des homicides et ils sont trois fois plus susceptibles d’être victimes de voies de fait graves. Il est impossible d’aborder la question de la violence sans comprendre le rôle qu’y jouent les hommes, à la fois comme assaillants et comme victimes.

La santé mentale et le suicide
Le taux de suicide des hommes est de trois à quatre fois plus élevé que celui des femmes. On apprend aux hommes à se montrer forts et stoïques et on stigmatise le fait d’aller chercher de l’aide et du soutien émotif. Dans 90% des cas de suicides masculins, on trouve des problèmes de dépendance ou de santé mentale. Au lieu d’aller chercher l’aide dont ils ont besoin, les hommes sont plus susceptibles d’atteindre un stade ultime de désespoir, ce qui les pousse à utiliser des méthodes plus dures pour mettre fin à leur vie.

L’aliénation parentale
Les enfants ont droit à une relation saine avec leurs deux parents après une rupture familiale. Un parent qui dénigre son ex-conjoint devant son enfant ou qui entrave la tenue d’une relation saine entre l’enfant et son autre parent se rend coupable d’aliénation parentale. Dans de tels cas, l’identité émotionnelle et psychologique de l’enfant peut être affectée, car les enfants savent qu’ils sont le produit à la fois de leur mère et de leur père. Les parents devraient toujours donner priorité aux intérêts de leur enfant.

L’accès égal à la justice
Les peines carcérales pour un même crime sont de 10 à 30% plus longues pour les hommes et les accusations impliquant les contrevenantes féminines sont rejetées 50% plus souvent. Les agents de police ferment souvent les yeux lorsqu’une femme est l’auteur de violence conjugale, mais en règle générale, ils procèdent à l’arrestation de l’homme – même si c’est lui la victime! Les stéréotypes sexistes n’ont pas leur place dans notre système judiciaire.

Que faisons-nous?

Événements publics
La stigmatisation vécue par les pères gais; les condamnations plus longues reçues par les hommes incarcérés; la misandrie dans la culture populaire; les hommes et les garçons autochtones disparus ou assassinés : ces questions ignorés du débat public sont au coeur de nos événements organisés partout dans le pays où l’on soulève les débats nécessaires à l’amélioration des conditions de tous.

Multimédia
• Demeurez informés grâce aux nouvelles sur nos blogues
• Participez à des débats et des dialogues sur les médias sociaux
• Consultez les ressources papiers et multimédias de notre Centre
• Abonnez-vous à notre chaîne Youtube EqualityCanadaTV et :
• Regardez des entrevues avec de grands penseurs et activistes
• Écoutez les histoires des hommes liées aux problèmes actuels
• Profitez des enregistrements de tous nos événements publics
• Visionnez nos campagnes de sensibilisation

Politiques publiques
Vous voulez nous aider à modifier les politiques de santé publique pour construire des cliniques réservées aux hommes et des abris pour les victimes masculines de violence familiale? Aimeriez-vous voir une réforme des droits de la famille qui ferait en sorte que les enfants passent vraiment en premier? Vous souhaitez voir des études portant sur les hommes dans les programmes d’enseignement des écoles secondaires? Notre comité sur les politiques publiques travaille à sensibiliser les agences gouvernementales, les représentants élus ainsi que le personnel ministériel au moyen de présentations et de séances d’informations. Nous intervenons auprès des tribunaux et nous émettons des communiqués de presse sur les questions qui touchent la vie des gens.

Diffusion et sensibilisation du public
Notre objectif est de générer des changements positifs visant à améliorer le bien-être de tous. Que ce soit des collaborations discrètes avec des organismes de soins de santé afin d’élaborer des services adaptés aux hommes, ou encore de campagnes d’affichage à grand déploiement visant à sensibiliser le grand public, notre objectif est toujours double: répondre aux besoins immédiats des personnes et faire un travail de longue haleine pour combler les écarts dans notre approche générale sur les genres.

Diffusion dans les campus
Les universités, les collèges et cégeps, et les écoles secondaires sont des lieux de première importance pour la stimulation de nouveaux points de vue sur le genre et pour la remise en question de certains stéréotypes bien ancrés à propos des hommes. Joignez-vous à un mouvement de jeunes issus de partout qui participent à la fondation des centres pour hommes sur les campus, ainsi qu’à l’animation des discussions, des débats, des tables rondes et d’autres événements importants dans les établissements scolaires.

Recherche
Pourquoi les hommes sont-ils trois fois plus susceptibles de se suicider? Par quelles techniques peut-on améliorer les succès académiques des garçons? Toutes nos activités dépendent des travaux basés sur des données probantes de notre comité de recherche, qui consistent en des enquêtes systématiques dans l’étude des hommes et de la masculinité. Nous sommes soutenus par notre comité consultatif : enseignants, juristes, médecins et intellectuels provenant de domaines d’études variés.

Centre canadien pour hommes et familles

L’Association canadienne pour l’égalité (l’ACE) dirige le Centre canadien pour hommes et familles (CCHF), le premier centre torontois voué à la santé et au bien-être des garçons, des hommes, des pères et des familles. Ce centre est un endroit ouvert, inclusif et sécuritaire, qui offre des services de thérapie et des conseils, du soutien entre pairs, une clinique juridique, des programmes axés sur la paternité, de l’aide à l’emploi, du mentorat et de la méditation pleine conscience. Toutes les familles sont les bienvenues.

Un centre axé sur les besoins des garçons et des hommes…
« J’ai souffert d’anxiété et de solitude presque toute ma vie, mais on m’a toujours dit qu’un homme ne devait pas demander d’aide. Le service-conseil et le groupe de soutien entre pairs du Centre m’ont donné la possibilité de m’exprimer dans un environnement conçu pour les hommes. »
« Je n’ai pas vu mes enfants depuis la fin de mon mariage, il y a quatre ans. La clinique d’aide juridique du Centre m’a aidé à me battre pour eux. »
« J’ai vécu pendant plus de dix ans avec une partenaire violente et agressive. J’ai eu de la difficulté à trouver de l’aide parce que je suis un homme. Pour la première fois de ma vie, j’ai de l’espoir et j’ai trouvé une voie vers une vie meilleure.»

Devenez bénévole pour l’ACE ou pour le Centre CCHF

Faites une différence en devenant bénévole. Communiquez avec nous à info@equalitycanada.com pour obtenir plus de renseignements à propos des nombreuses possibilités qui s’offrent à vous.